Robert Vasseur, “La Maison de vaiselle cassé” (“The broken crockery house”)